Architecture de l'ordinateur : Portes logiques, circuits by Robert Strandh, Irène Durand

By Robert Strandh, Irène Durand

Show description

Read or Download Architecture de l'ordinateur : Portes logiques, circuits combinatoires, arithmétique binaire, circuits séquentiels et mémoires, exemple d'architecture PDF

Similar architecture books

Terror and Wonder: Architecture in a Tumultuous Age

For greater than 20 years now, Blair Kamin of the Chicago Tribune has explored how structure captures our mind's eye and engages our private feelings. A winner of the Pulitzer Prize for feedback, Kamin treats his matters not just as artistic endeavors but additionally as symbols of the cultural and political forces that motivate them.

Akron Churches: Early Architecture

The background of Akron starts with the construction of the nice Ohio and Erie Canal. The monetary incentives provided to staff development the canal introduced males from everywhere to construct the good "ditch," and as they and their households settled in Akron, in addition they started to construct fabulous church buildings and cathedrals that grew to become the center in their groups.

Oxford architecture yearbook 2009

The yearbook showcases many of the scholar paintings conducted through the 2006/2013 educational years – together with undergraduate studios, degree and Masters studios and programmes, and learn levels – and likewise supplies a photograph of our examine and different actions, in addition to the paintings of the RIBA Office-Based exam applicants.

Extra resources for Architecture de l'ordinateur : Portes logiques, circuits combinatoires, arithmétique binaire, circuits séquentiels et mémoires, exemple d'architecture

Sample text

Chaque ligne de la table dont la sortie vaut 1 correspond à un terme de la somme. Dans un tel terme, une variable valant 1 dans la table de vérité figure sans inversion, tandis qu’une variable valant 0 figure inversée. Prenons la table de vérité suivante : x 0 0 0 0 1 1 1 1 y 0 0 1 1 0 0 1 1 z f 0 0 1 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0 1 1 © Dunod. La photocopie non autorisée est un délit. L’expression correspondante est : x y z + x y z + x y z . Puisqu’il est possible de décrire n’importe quel circuit combinatoire avec une table de vérité et de décrire n’importe quelle table de vérité par une expression, on peut donc décrire n’importe quel circuit par une expression.

Le plus grand nombre dénormalisé en simple précision est donc 0,11111111111111111111111· 2 −127 , soit presque 2−127 . Le plus petit nombre dénormalisé en simple précision est 0,00000000000000000000001· 2 −127 , soit 2−150 . 7 Récapitulatif 51 Pour la représentation de zéro, le champ de la mantisse et celui de l’exposant ne contiennent que des 0. C’est l’extension logique de la représentation dénormalisée. Attention, il y a deux représentations du nombre 0, une positive et une négative selon la valeur du bit de signe.

1 MULTIPLEXEUR Un multiplexeur est un circuit combinatoire (voir chapitre 3) à n entrées d’adresse et 2 n entrées de données. Les n entrées d’adresse sont interprétées comme un nombre binaire utilisé pour sélectionner une des entrées de données. Le multiplexeur a une seule sortie, ayant la même valeur que l’entrée sélectionnée. La taille de la table de vérité d’un multiplexeur est très grande sauf pour de très petites valeurs de n. C’est pourquoi on utilise une abréviation de la table de vérité dans laquelle certaines entrées sont remplacées par « - » pour indiquer que la valeur de l’entrée n’a pas d’importance.

Download PDF sample

Rated 4.42 of 5 – based on 42 votes